Cyril Costanzo

Basse

Cyril Costanzo, basse, est né a Toulon en 1985. Il obtient une licence en géographie avant d’entrer, en 2007, au Conservatoire régional de Toulon dans la classe de Luc Coadou où il obtient son prix en 2011. Il se perfectionne aussi auprès de Guillemette Laurens, Udo Reinemann, Yvonne Minton, Marie-Louise Duthoit. En parallèle, il suit un stage d’un an au Centre National d’Insertion Professionnelle d’Artistes Lyriques (CNIPAL) à Marseille lors de l’année 2009/2010. Il se forme aussi à la musique baroque en participant plusieurs fois au festival du Périgord Noir dans l’Académie de musique ancienne dirigée par Michel Laplénie. Il y interprète les rôles de Sleep et Hymen dans Fairy Queen (Purcell) et Huascar dans Les Indes Galantes (Rameau). Nous avons pu l’entendre dans de divers Oratorios (Dixit Dominus de Haendel, Requiem et messes de Mozart, Requiem de Biber…). En 2010, il chante pour la première fois sur une scène d’Opéra, à Bordeaux, en tant que deuxième homme d’arme dans Die Zauberflöte (Mozart), puis en 2011, à Toulon, où il chante la partie Basse soliste de L’Ode à Sainte-Cécile (Purcell). À côté de cela, il interprète divers rôles d’opéra et opérette notamment au festival L’Opéra au Village à Pourrières (83), où nous avons pu l’entendre, entre autres, dans le rôle de Vulcain, Philemon et Baucis (Gounod). Formé depuis ses débuts à la musique d’ensemble en petit effectif, il est la basse de l’ensemble vocal Les Voix animées dirigé par Luc Coadou avec qui il parcourt de nombreux répertoires de la Renaissance à nos jours. En 2013, il intègre Le Jardin des Voix, académie des Arts florissants pour les jeunes chanteurs, sous la houlette de William Christie et Paul Agnew. En résidence en Caen, il se produit à cette occasion dans de nombreux lieux (Salle Pleyel, Opéra de Versailles, BAM de New-York, Auditorio de Madrid et Saragosse, Moscou, Amsterdam, Helsinki…). Dans la continuité de cette collaboration avec Les Arts Florissants il participera pour la seconde fois, au festival de Thiré, dans les Jardins de William Christie, où il a interprété Spirit dans Didon et Enée (Purcell), ainsi que la basse solo dans Come ye sons of Art du même compositeur. En, 2014, toujours avec les Arts Florissants, il entame une tournée de concerts, Le Livre VI des Madrigaux de Monteverdi, (il participera à la tournée du livre VIII en 2015), et interprétera les solos de basse des Grands Motets de Rameau et Mondonville, de Salzbourg au Royal Albert Hall de Londres, toujours sous la baguette de William Christie.